SOUS MENU

Pierre Gasly signe son 3ème podium consécutif en Super Formula

26-09-2017

Dans la continuité de ses deux succès de rang à Motegi et Autopolis, Pierre Gasly a fait feu de tout bois à Sugo où il a obtenu la 2ème place après avoir signé sa meilleure qualification de l’année. Le jeune pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit revient à 0,5 point du leader du championnat avant la finale de Suzuka.

Deux semaines après être devenu le premier pilote à remporter deux courses cette saison, Pierre Gasly a relevé un nouveau défi à nul autre pareil dans le championnat phare du Japon. La Super Formula faisait en effet halte au Sportsland Sugo, un circuit atypique où l’absence de dégagements ne laisse pas la place à l’erreur. Peu propice aux dépassements, avalé à plus de 200 km/h de moyenne en qualifications et proposant quelques originalités topographiques comme un dénivelé de 10 % dans le dernier virage, Sportland Sugo est un rendez-vous marquant de la saison.

Pierre Gasly a fait connaissance avec Sportsland Sugo lors des essais libres qu’il a bouclés à la 9ème place. « C’est un circuit étroit et court, très technique, un peu fou en réalité, mais très excitant ! Notre priorité ici était de faire le meilleur usage des pneus et de progresser en qualifications afin de partir de plus haut sur la grille » indique Pierre. Le vœu du Normand était exaucé dans la séance déterminant l’établissement de la grille de départ. Le Français faisait tout d’abord partie du cercle fermé des pilotes qualifiés pour la Q3. Dans cette dernière phase, il s’emparait un temps de la pole position provisoire et signait finalement le 3ème meilleur chrono, à 17 centièmes de la pole position. « On a amélioré l’auto à chaque tentative et je me suis senti de plus en plus à l’aise. Ce bon travail d’équipe m’a permis d’obtenir ma meilleure qualification de l’année. La seule Honda dans un océan de Toyota ! » sourit Pierre avec fierté.

Avant la course, le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit ne pouvait pas se montrer aussi ingénieux qu’à Autopolis où il avait opéré un changement stratégique de gommes sur la grille, prenant ainsi ses adversaires à contre-pied. Un seul type de pneus, les mediums, étaient en effet sélectionnés par le manufacturier Yokohama et les pilotes n’avaient aucune obligation d’observer un arrêt aux stands. L’an passé, Sugo avait gratifié les spectateurs d’une course animée mais vierge de dépassements, aussi Pierre devait-il saisir la première opportunité de grimper dans la hiérarchie, à savoir le départ. « Je me suis bien élancé et j’ai profité du mauvais départ de Cassidy pour prendre la 2ème place. J’étais côte-à-côte avec Sekiguchi mais, étant à l’extérieur, je n’ai pas pu prendre la tête. Après ça, mes freins ont surchauffé et j’ai souvent bloqué les roues avant et arrière. Ça devenait compliqué, j’ai ralenti pour faire descendre la température de mes freins et il a fallu garder son sang-froid car Sekiguchi s’échappait et j’étais talonné par Kobayashi et Rosenqvist... » explique Pierre.

D’un calme olympien, Pierre a retrouvé de la vigueur à mi-course lorsque le soleil s’est voilé, faisant baisser le mercure et la température de la Honda du Team Mugen. Il accusait alors un retard de 7 secondes sur le leader et Kobayashi et Rosenqvist jouaient leur atout – une course sans pit stop qui les plaçaient virtuellement devant Pierre. Mais ce dernier n’avait pas encore abattu sa dernière carte. « Ne pas faire d’arrêt aux stands impliquait d’économiser énormément d’essence. On avait donc prévu d’en faire un. J’ai retardé le mien jusqu’à 10 tours de la fin. Je suis ressorti devant Nakajima, Kobayahsi et Rosenqvist ! J’étais à 5 secondes de Sekiguchi et j’ai tout donné pour revenir sur lui. J’étais très rapide, je suis revenu à 2 dixièmes de lui. Troisième podium d’affilée, 2ème à Sugo et être dans le coup pour le titre avant la finale de Suzuka, c’est fabuleux. Je suis heureux pour Honda et très fier d’être capable de me battre pour le titre. Je ne m’y attendais pas en début d’année et là, je suis le leader des Honda, à 0,5 point du premier alors que la deuxième Honda est 9ème au championnat. Je ferai tout ce que je peux pour me battre pour le titre lors des dernières courses » conclut Pierre.

La Super Formula connaîtra l’identité de son champion 2017 à l’issue de la finale de Suzuka qui se disputera les 21 et 22 octobre et comportera deux courses.

Pierre Gasly – Super Formula – Sportsland Sugo, 23-24 septembre
Qualifications : 3ème
Résultat :  2ème

>> Championnat : 2ème, 33 points, à 0,5 point du leader

Prochaine course : 21-22 octobre, Suzuka.


Pierre Gasly en bref : Né le 7 février 1996 – Réside à Rouen – Membre de l’Équipe de France FFSA Karting 2010 – Membre de l’Équipe de France FFSA Circuit 2012-2013-2014-2015-2016-2017.

Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l’Équipe de France FFSA Circuit 2017 est composée de Pierre Gasly et Anthoine Hubert.


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYLADFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De Course