SOUS MENU

Pierre Gasly triomphe en Super Formula

21-08-2017

Pierre Gasly a remporté sa première victoire en Super Formula sur le circuit Twin Ring de Motegi. Parti 5ème, le pilote de l’Equipe de France FFSA Circuit a tiré la quintessence de son matériel et de sa stratégie pour s’imposer et graver son nom au palmarès de la catégorie reine du sport automobile japonais.

Alors que l’ensemble du sport automobile d’essence européenne observe une trêve estivale bien méritée – de la Formule 4 France à la F1 en passant par le GP3 et la Formule 2, Pierre Gasly était sur la brèche le week-end dernier pour participer à la 5ème des neuf manches que compte la Super Formula. Disputé sur le circuit anachronique Twin Ring Motegi, né du mariage d’un tracé routier et d’un ovale, l’événement promettait d’être haut en couleurs pour le 20ème anniversaire du célèbre complexe construit par Honda en 1997 : chaleur estivale, utilisation d’un nouveau type de pneus tendres, freins qui souffrent le martyr et impossibilité constitutive de dépasser tout au long des 4,801 km du tracé nippon, tous les paramètres étaient réunis pour faire de Twin Ring Motegi un rendez-vous crucial de la saison 2017.

Pour Pierre, qui avait signé son meilleur résultat dans le championnat un mois plus tôt au Mont Fuji, l’essentiel était de poursuivre sa progression dans un championnat complexe au sein duquel sa Dallara Honda n’est pas la plus fringante du plateau. « L’écart avec les Toyota est assez conséquent et il est donc difficile de se battre contre elles. Avec quelques progrès ici ou là, on pourrait se battre pour le podium ; mais les longues lignes droites de Motegi ne devraient pas nous être favorables, il faudra peut-être attendre Sugo ou Autopolis pour nous battre pour un podium, » expliquait le Français avant l’ouverture des débats à Motegi.

La prudence est mère de sûreté, à plus forte raison lorsque la première séance d’essais libres vire au cauchemar. « Dans mon premier tour lancé, la pédale de frein va au fond dans le virage 10, je tire tout droit et je me crashe ! » relate Pierre qui voit lui glisser entre les doigts l’unique occasion de la première journée de roulage d’apprendre les subtilités du Twin Ring Motegi. Avec le 11ème meilleur chrono en poche et de bonnes sensations à l’issue des essais libres du samedi, l’horizon de Pierre s’est quelque peu dégagé… avant de se boucher en qualifications. « La pluie s’est mise à tomber trois minutes avant le début de la séance, on était en pneus slicks et il fallait survivre et assurer un temps ! » explique le Normand dont la réponse à l’adversité n’a pas été évasive : 5ème meilleur temps de la Q1 avant le report des Q2 et Q3 pour cause de violent orage.

Dimanche matin, le plateau de la Super Formula a eu droit à 10 minutes de mise en jambe avant de reprendre les débats des qualifications. Pierre y a signé le 2ème meilleur temps avant de confirmer son potentiel en se qualifiant à la 4ème place. « C’était très serré et je me suis dit qu’en étant à moins d’un dixième de la pole position, j’aurais pu faire mieux… mais c’était très agréable de bien exploiter l’auto et le jus des pneus. »

Puis vint le temps de la stratégie, pierre angulaire d’un week-end de course en Super Formula et plus particulièrement à Motegi où les dépassements ne sont pas légion. « Je suis parti en pneus mediums contrairement aux trois pilotes devant moi en me disant que j’aurais la voie libre une fois qu’ils effectueraient leur arrêt, » explique Pierre dont l’entame de course a été un modèle du genre. « Il m’en a manqué un peu pour grimper en 3ème position, mais j’ai réussi à rester proche des trois pilotes en pneus tendres et à creuser l’écart sur ceux qui étaient en mediums, comme moi. »

Son arrêt au stand promptement mené au 27ème des 52 tours de course, Pierre a appliqué sa stratégie à la lettre. « J’étais potentiellement 2ème en sortant des stands. Alors, j’ai attaqué pour tenter de passer Kobayashi. Ça a marché, il est ressorti assez loin de moi car il a eu un problème pendant son arrêt. »

Fort d’une avance de 12 secondes à 10 tours de la fin mais menacé par une pédale de frein à la course de plus en plus longue, Pierre n’a pas laissé le doute s’installer et a triomphé à Motegi, devenant le premier Français depuis l’ancien membre de la filière FFSA, Loïc Duval, à remporter une course en Super Formula. « Entendre la Marseillaise était un grand bonheur ! » reconnaît le jeune Français, « Nous avons été performants dans toutes les circonstances et c’est le fruit du gros travail effectué par le Team Mugen et par Honda. Un grand merci à eux, je suis fier de leur apporter leur première victoire ! Le travail commence à payer et je ne pouvais pas mieux entamer la seconde partie de saison ! » conclut Pierre qui se replace à 10,5 points du leader du championnat, en 4ème position.



Pierre Gasly – Super Formula – Twin Ring Motegi, 19-20 août 2017
Qualifications : 4ème 
Course : Victoire

>> Championnat : 4ème, 15 points

Prochaine course : Autopolis, 10 septembre.


Pierre Gasly en bref : Né le 7 février 1996 – Réside à Rouen – Membre de l’Équipe de France FFSA Karting 2010 – Membre de l’Équipe de France FFSA Circuit 2012-2013-2014-2015-2016-2017.

Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l’Équipe de France FFSA Circuit 2017 est composée de Pierre Gasly et Anthoine Hubert.


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYLADFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De Course