SOUS MENU

Pierre Gasly est mal récompensé de ses efforts pour ses débuts en Super Formula

25-04-2017

Pierre Gasly a bouclé sa première course de Super Formula à la 10ème place au terme d’un week-end jalonné de problèmes qui n’ont pas permis au Français d’exprimer son plein potentiel.

« Il y a des jours sans », résume, fataliste, Pierre  Gasly en évoquant son premier week-end de course dans le summum du sport automobile japonais, la Super Formula. Rentré bredouille de Suzuka, le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit était pourtant confiant à l’abord de la première course disputée sur le célèbre circuit nippon. « Le tracé est complexe, mais je m’y sens à l’aise et j’y avais réalisé de très bons essais cet hiver, » se remémore le Français, auteur du 3ème meilleur temps des répétitions générales, en mars dernier. « Là, dès les premiers essais libres, on a senti que quelque chose ne tournait pas rond : je n’avais pas d’appuis ni d’adhérence et, pour les qualifications, on a dû revenir à la base de réglages qu’on avait cet hiver. Or, les conditions étaient très différentes et ce n’était donc pas l’idéal pour mes premières qualifications en Super Formula ! ».

Requinqué en qualifications malgré une monoplace perfectible, Pierre a signé le 3ème meilleur chrono dès la première phase des qualifications disputées sur le même mode qu’en Formule 1 : Q1, Q2 puis Q3 réservée au top 8 de la Q2. Q3 à laquelle Pierre Gasly était le seul débutant du plateau à accéder. Mais le Normand était aussi le seul à ne pas enregistrer d’amélioration significative de son chrono entre la Q2 et la Q3 et concluait ses qualifications au 8ème rang. « J’ai fait une petite erreur et le trafic a terminé de ruiner mon tour, mais j’avais bon espoir pour la course » relativise le Français.

Le matin de la course, l’écurie Team Mugen SF14 procédait à une adaptation du set-up de sa monoplace en configuration course. Les tourments de Pierre revenaient alors au galop. « Je ne me suis pas senti à l’aise pendant le warm up et on a donc dû modifier les réglages entre cette petite séance d’entraînement et la course », explique le Rouennais qui ne s’avouait pas vaincu et réalisait un départ étincelant en faisant l’extérieur dans la première grande courbe de Suzuka. Un morceau de bravoure qui lui valait de grimper de deux crans au classement et de pointer à la 6ème place. « Après cette bonne entame, les pépins se sont de nouveau accumulés. En m’arrêtant aux stands un tour après l’essentiel du peloton, j’ai perdu deux places, puis j’ai eu de gros problèmes de freins avant qui ne chauffaient pas alors que le frein arrière gauche était trop chaud de 200°C ! », explique le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit, « Puis la boîte s’en est mêlée : je ne pouvais pas rétrograder les 3ème et 4ème rapports. Enfin, je n’avais aucun grip. C’était extrêmement compliqué, j’ai fait de mon mieux mais je ne pouvais pas faire mieux que cette 10ème place qui est une déception par rapport aux essais hivernaux où on était dans le tiercé de tête ! ».

Bredouille à Suzuka – seuls les 8 premiers marquent des poins en Super Formula – et la désillusion digérée, Pierre entre dans une période clef où le Team Mugen SF14 devra trouver l’origine des problèmes qui l’ont accablé. « Oui, car mon équipier a bénéficié d’une voiture bien équilibrée et qui avait plus d’appuis que la mienne alors que nous avions plus braqué les ailerons pour tenter de compenser notre déficit d’appuis aérodynamiques ! Les données sont claires : à réglages identiques ma voiture avait beaucoup moins d’aérodynamique et de grip. Nous devons résoudre ces problèmes pour la prochaine course et retrouver la place qui est la nôtre, en lutte pour le podium » conclut Pierre.


Pierre Gasly – Suzuka, 22-23 avril
Qualifications : 8ème
Course : 10ème
>> Championnat : 10ème, 0 point

Prochaine course : 27-28 mai, circuit international d’Okayama

Pierre Gasly en bref : Né le 7 février 1996 – Réside à Rouen – Membre de l’Équipe de France FFSA Karting 2010 – Membre de l’Équipe de France FFSA Circuit 2012-2013-2014-2015-2016-2017.

Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l’Équipe de France FFSA Circuit 2017 est composée de Pierre Gasly et Anthoine Hubert.


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYLADFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France Junior