SOUS MENU

Première pour Nouet, confirmation pour Collet

16-07-2018

Après la victoire du Belge Ugo De Wilde dans la Course 1 le samedi, le Français Théo Nouet a victorieusement ouvert son palmarès au Championnat de France F4 en dominant la Course 2. Leader du Championnat, le Brésilien Caio Collet n’a pas tardé à retrouver le chemin du succès dans la dernière course du meeting organisée sur le circuit de Dijon-Prenois.

La qualité des pilotes engagés en 2018 dans le Championnat de France F4 continue d’offrir des courses indécises et disputées à chaque meeting. A Dijon, les jeunes espoirs ont dû affronter les hautes vitesses du tracé bourguignon, qui a la particularité de mettre les pneumatiques à rude épreuve. Le travail et les échanges avec l’équipe technique de la FFSA Academy ont pris toute leur importance.

Nouet s’impose en solitaire

La journée dominicale a débuté avec la Course 2 donnée selon la grille inversée pour les 10 premiers de la course précédente. Le pilote d’Oman Shihab Al Habsi n’a pas eu l’occasion de profiter longtemps de sa pole position. Rapidement dépassé par Théo Nouet, il allait ensuite rétrograder nettement dans le classement. De son côté, Nouet se montrait impérial. “Lorsque j’ai pris la tête de la course au détriment de Shihab, je me sentais vraiment bien dans l’auto. J’ai enchaîné les tours très rapides pour me construire une solide avance, ce qui m’a permis de ménager mes pneumatiques autant que je le pouvais pour la Course 3.”


Derrière, un fantastique duel a opposé jusqu’à la fin le Monégasque Arthur Leclerc, l’Allemand Esteban Muth et le Brésilien Caio Collet. Leclerc a résisté avec beaucoup de volonté pour conserver sa place devant Muth et Collet. Auteur du meilleur tour en course, Ulysse De Pauw complétait le top-5 devant Théo Pourchaire, le meilleur des Juniors.

Nouveau succès pour le leader du championnat

La Course 3 a encore apporté son lot de suspense et de dépassements, favorisés par l’aspiration dans la ligne droite de Dijon. A l’extinction des feux, le Français Adam Eteki exploitait parfaitement sa place en pole position et s’installait solidement en tête devant le Belge Ugo De Wilde, pendant que le Français Pierre-Louis Chovet manquait son envol et passait de la 2e à la 9e place. Très vite, Caio Collet se mettait en chasse des deux premiers premiers. De Wilde s’inclinait au 6e tour. Et c’est à trois de tours de l’arrivée, qu’il prenait le meilleur sur Eteki pour s’imposer.

J’étais déçu de ma qualification et j’ai travaillé dur tout le week-end pour revenir. J’ai bien écouté les conseils de mon entourage, en plus d’avoir fait évoluer positivement la voiture en fonction des températures très chaudes et de la dégradation des pneus. C’est positif de gagner à nouveau, car j’augmente mon avance au championnat,” analysait le pilote brésilien.


“Collet était plus vite en fin de course, je n’ai rien pu faire. Globalement, ce fut quand même un excellent week-end avec deux nouveaux podiums,” avouait Eteki. Parti huitième, le Belge Ulysse De Pauw a également imprimé un rythme soutenu à cette course en revenant compléter le top-3. En pleine confiance avec sa victoire du matin, Théo Nouet se classait 4e, réalisant son meilleur meeting depuis le début de la saison.
Théo Pourchaire a de nouveau gagné en Junior, mais d’extrême justesse face à O’Neill Muth et Shihab Al Habsi. Nouveau venu en 2018, Lucas Pettersson a réussi des débuts intéressants dans ce contexte relevé.

Les pilotes du Championnat de France F4 FIA se retrouveront à la rentrée, du 7 au 9 septembre à Magny-Cours pour le 5e des sept meetings de l’année.course n'a pas


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De CourseGT2iRavenol