SOUS MENU

Evan Spenle tient sa revanche

08-04-2018

Rapide, mais plutôt malchanceux lors de l’ouverture au Mans, Evan Spenle a remporté une victoire indiscutable sur le circuit de Salbris à l’occasion de la deuxième des cinq épreuves du Championnat de France Junior 2018 de la FFSA Academy. Candidate à la victoire, la féminine Doriane Pin a manqué de réussite en toute fin de course suite à un incident avec Damyen Droux. Le podium a finalement été complété par Elliott Vayron, qui conserve sa place de leader au classement provisoire du championnat, et Mathys Jaubert.

Des rebondissements, des duels roue contre roue, des changements de hiérarchie incessants et des pilotes aux performances très proches ont marqué l’étape solognote du Championnat de France Junior, disputée dans le cadre du Championnat de Ligue Ile de France. D’une longueur de 1500 mètres, le tracé sélectif de Salbris aurait pu créer des écarts entre les pilotes, mais ils furent pourtant très nombreux à pouvoir se mettre en valeur durant ces trois jours de compétition, preuve que le championnat de la FFSA Academy ne manque pas de talents !

À Doriane Pin la préfinale

Samedi matin, Xavier Duvignau prenait tous ses rivaux par surprise en réalisant la pole position sur une piste humide et en pneus pluie. Mais le beau temps revenait sur la région Centre-Val de Loire et les pilotes ont ensuite profité d’un temps clément et d’une piste sèche pour toutes les courses du meeting. Un superbe chassé-croisé débutait alors entre Doriane Pin et Evan Spenle, plus rapides que le poleman avec le retour des pneus slicks. La féminine remportait la première manche, Spenle la deuxième, avant de se retrouver de nouveau au coude à coude en préfinale.

Après un départ parfait, Doriane Pin effectuait une course remarquable et s’imposait face à Evan Spenle et Elliott Vayron, qui avait fini par rejoindre le duo de tête au fil des tours. Le meilleur tour en course revenait à Craig Tanic, remonté 6e derrière Sacha Maguet et Mathys Jaubert, respectivement en progression de 2 et 5 places.

Evan Spenle fait la différence


Décidément en forme sur ce circuit de Salbris, Doriane Pin et Evan Spenle imprimaient très vite un rythme soutenu à la finale. Doriane et Evan échangeaient plusieurs fois leurs positions, avant qu’Elliott Vayron ne vienne s’intercaler en 2e position dans le 5e tour. Spenle en profitait pour prendre une petite avance et personne ne le revoyait. Derrière lui, le suspense restait entier avec les retours très rapides de Damyen Droux et de Craig Tanic, sous le regard de Mathys Jaubert.

Ce duel aux couteaux entre cinq pilotes faisait malheureusement une victime en la personne de Doriane Pin. Dommage, car elle méritait amplement sa place sur le podium. À l’issue de cette finale, le collège des commissaires sportifs décidait de disqualifier Damyen Droux, tandis que Craig Tanic rétrogradait d’une place pour avoir coupé la piste. Spenle, Vayron et Jaubert montaient finalement sur le podium dans cet ordre !


Si Sacha Maguet et William Nicouleau ont trop vite été contraints à l’abandon, Pierre-François Duriani, Mathéo Cochet et Macéo Capietto resteront parmi les grands animateurs du peloton de chasse lors de la finale, qu’ils ont finie respectivement aux 5e, 6e et 7e places.

À souligner également les magnifiques remontées de Lukas Papin (+9 places) en 8e position devant le Marocain Suleiman Zanfari (+11) et l’Italien Mattéo Roccadelli (+12). Ces deux derniers ont pu découvrir les ensembles Exprit-Vortex OK-Junior, qu’ils seront amenés à utiliser au Trophée Académie de la CIK-FIA, notamment en mai sur ce même circuit de Salbris.

Comme l’an passé, nous sommes face à une excellente génération de pilotes. Tous n’ont pas suivi le même cursus avant de rejoindre la FFSA Academy, mais grâce aux tests effectués avant le début de saison et aux conseils incessants de nos moniteurs, ils ne cessent de hausser leur niveau. C’est très encourageant ! Et si l’on regarde le classement provisoire, on se dit qu’ils sont nombreux à posséder de réelles chances de monter sur le podium final 2018. Le Championnat de France Junior reste plus que jamais le meilleur moyen de conjuguer formation et détection dans la carrière d’un jeune pilote,” déclarait Christophe Lollier, Directeur Technique National.


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De CourseGT2iRavenol