SOUS MENU

Pierre Gasly, ancien pilote FFSA Academy sacré champion 2016 de GP2

28-11-2016

Pierre Gasly a brillamment remporté à Abou Dhabi son quatrième succès de l’année en GP2 et coiffé la couronne de l’antichambre de la Formule 1.

En arrivant à Abou Dhabi théâtre de la finale du GP2, Pierre Gasly accusait 7 points de retard sur son unique rival dans la conquête du titre, Antonio Giovinazzi. Après une pause de deux mois, le Français était impatient de croiser le fer avec l'Italien et de partir à l'assaut du circuit Yas Marina. « J'avoue que c'était presque douloureux d'attendre 8 semaines ! » consent le membre de l'Équipe de France FFSA Circuit, « J'ai pensé à tous les petits détails qui font qu'on arrive fin prêt et qu'on construit un week-end de course fructueux. D'abord, j'aime cette piste car elle est technique et comprend un premier secteur très rapide et un dernier assez lent. Ensuite, je m'entends très bien avec Antonio, nous avons beaucoup de respect l'un pour l'autre et même si la bataille sera rude, j'ai hâte. En premier lieu, il faudra bien régler l'auto d'entrée de jeu, puis viser la pole position ».


Dominateur en essais libres, Pierre a appliqué à la lettre sa feuille de route idéale en enfonçant le clou lors d'une séance qualificative où il se montrait hégémonique en creusant un écart de plus de 3 dixièmes sur son dauphin et en s'arrogeant le record du circuit de Yas Marina. « L'auto était fabuleuse. Je pouvais en faire ce que je voulais. En franchissant la ligne, je ne m'attendais pas à claquer un tel chrono, mais c'était peut-être mon meilleur tour de toute ma carrière en GP2 ! » exultait Pierre en sirotant sa 5e pole position de la saison.


Disputée à la nuit tombante, sous une rampe de lumière artificielle qui fait scintiller les monoplaces, la première course de la finale d'Abou Dhabi a revêtu son habit d'apparat. Dans le clair-obscur d'Abou Dhabi, Pierre Gasly a brillé de mille feux en prenant un départ lumineux et en creusant derechef un écart substantiel sur ses poursuivants. Parmi eux, Antonio Giovinazzi, en 6e position et dont la stratégie de course était la même que celle du Français. Pierre a changé de pneus au 6e tour, l'Italien au 7e. Une fois la fenêtre des arrêts aux stands refermée, Pierre avait une confortable avance sur le premier peloton de chasse et il a aisément conquis sa 4e victoire de l'année en reprenant par là même le commandement au championnat. « Encore une fois, l'auto était fantastique, merci à l'équipe ! La stratégie était également gagnante et je n'ai pas trop souffert de la dégradation des pneus. Tout s'est déroulé comme dans un rêve » expliquait Pierre sans vouloir s'enflammer. Le plus important restait à venir : sceller le titre dimanche lors de la course sprint dont le départ a été donné sous le chaud soleil de l'Émirat. 


Huitième sur la grille, Pierre Gasly avait Antonio Giovonazzi dans le viseur, en 6e position. Huit points les séparaient et l'Italien devait au moins remonter en 4e position pour espérer coiffer la couronne de champion. Les deux hommes ne se sont pas lâchés tout au long des 22 tours de course. Neuvième à l'arrivée, trois crans derrière Giovinazzi, Pierre est devenu le 12e champion de l'histoire du GP2, le 2e Français en cinq ans à graver son nom au palmarès de l'antichambre de la F1, cinq ans après l'ancien membre de l'Équipe de France FFSA Circuit et actuel pilote de Formule 1, Romain Grosjean. « J'ai du mal à trouver les mots pour décrire l'émotion que je ressens, » reconnaît Pierre.


« La saison a été si longue et si difficile physiquement et mentalement. J'ai notamment eu une vertèbre fracturée pendant deux mois. Mais l'équipe s'est tout le temps battue, je n'ai jamais baissé les bras malgré quelques instants cruels comme au Red Bull Ring où je menais avant d'être bloqué dans un bac à graviers. À Monza encore, où j'étais en tête et la voiture de sécurité a tout chamboulé. À Hockenheim où mon extincteur s'est déclenché et a provoqué ma disqualification. Ma joie est donc immense. Je suis heureux et fier de ce que nous avons accompli. Un immense merci à  l'équipe Prema Racing, à ma famille, à mes amis, à mes partenaires comme l'Équipe de France FFSA Circuit. Sans eux, je n'aurais pas pu écrire ce qui est à ce jour la plus belle page de ma carrière » conclut le champion Français Pierre Gasly. 


Course 1
Position sur la grille : Pole position
Résultat : Victoire

Course 2
Position sur la grille : 8e 
Résultat : 9e


>> Championnat : Champion, 219 points

Pierre Gasly en bref : Né le 7 février 1996 – Réside à Rouen – Membre de l'Équipe de France FFSA Karting 2010 – Membre de l'Équipe de France FFSA Circuit 2012-2013-2014-2015-2016.

Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l'Équipe de France FFSA Circuit 2016 est composée de Pierre Gasly et Anthoine Hubert.


 

 
TOTALPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHOBRMATHLEXLADORECAFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2016 INTERNATIONAL SERIESGKNEducation NationaleF4 Championnat de France Junior